Les + des Grands Thermes : Recherche et qualité

Les Grands Thermes certifiés AQUACERT® HACCP Thermalisme

En savoir +


Ma réservation RESI'THERM (cure + hébergement) en quelques clics

complexe en coeur de ville réunissant hébergement et établissement de soins

En savoir +


Les Semaines Santé

semaines santé

En savoir +


Les eaux thermales

En savoir +


RÉSERVER

VOTRE CURE

05 629 500 23

En savoir +

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles !

Votre email

Suivez-nous sur Facebook

logo Facebook
Logo des Grands Thermes de Bagnères de Bigorre

Recherche et Etudes

Depuis la création de l’AFRETH (Association Française pour la Recherche Thermale – www.afreth.org) en 2004, les Grands Thermes ont toujours participé activement aux protocoles de recherche financés par cette dernière et visant à apporter la preuve du Service Médical Rendu par la cure thermale.

 

Depuis 2010 les Grands Thermes participent à l'étude multi-centrique S.P.E.C.T.H (Sevrage Thérapeutique de Psychotropes par Education Thérapique en Cure Thermale), dont le but est de démontrer la faisabilité de mise en place de sevrage médicamenteux pendant le temps de la cure thermale.

 

Cette étude vient compléter "STOP TAG", étude menée en 2004 et qui a démontré que la cure thermale pour Affections Psychosomatiques est une alternative probante au traitement médicamenteux par anxiolytiques des Troubles Anxieux Généralisés (TAG)

 


A la pointe de la Recherche et de la Qualité

La Recherche Thermale

Les Grands Thermes de Bagnères-de-Bigorre ont fait partie des stations thermales sur lesquelles s’est déroulée l’étude multi-centrique STOP-TAG (lancée en 2004 et publiée en 2008) et qui a démontré l’efficacité de la cure thermale dans le traitement du Trouble Anxieux Généralisé (TAG). La cure thermale pour Affections Psychosomatiques est plus efficace - dans le traitement du TAG - que le médicament de référence (Deroxat®)

Les Grands Thermes de Bagnères de Bigorre ont participé également à l’étude multi-centrique S.P.E.C.T.H. (Sevrage Thérapeutique de Psychotropes par Education Psychothérapique en Cure Thermale) , dont le but est de démontrer la faisabilité de mise en place de protocoles de sevrage médicamenteux pendant le temps de la cure thermale.

 

En 2013,  les Grands Thermes ont mené une nouvelle étude de faisabilité : T-CAP  (Cure Thermale et Activité Physique), lancée en collaboration avec le Laboratoire « Activité Physique et Santé » (LAPPS) de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour. Le but de cette étude est de permettre aux curistes sédentaires de plus de 65 ans de profiter des 3 semaines de cure thermale, pour reprendre en douceur une activité physique avec pour finalité de pérenniser cette pratique  en post cure en vue d’améliorer son état de santé ressenti et bonifier sa santé réelle. Avec cette étude, l’établissement des Grands Thermes a à cœur de montrer que, au-delà de sa vocation première qui est le traitement thermal d’une pathologie, il a également pour mission de mener des actions de prévention et d’éducation thérapeutique auprès des curistes.

Courant 2013, l’établissement des Grands Thermes a participé à une étude de faisabilité pour la création d’un Observatoire National de Vigilance Thermale (ONVTh) dont le but est de répertorier les risques liés à la cure thermale (fatigue passagère, rhumes, chutes, allergies, etc.). Cette réflexion menée en collaboration avec l’infirmière des « Grands Thermes » a été coordonnée par le Pr Montastruc du Service d’Hydrologie de la faculté de Toulouse. Les résultats préliminaires confirment la faisabilité et l’intérêt d’un réseau de vigilance thermale.

 

La Qualité

 

L’objectif « Qualité » étant la priorité des Grands Thermes, un Qualiticien veille à la gestion optimale de l’Eau Thermale et des équipements de soins de l’établissement.

Pour garantir la Qualité de la ressource, les eaux sont extraites par forage à plus de 200 mètres de profondeur et des analyses d’auto-contrôle permettent un suivi qualitatif de l’eau tout au long de l’année. Cette surveillance s‘effectue en complément du suivi règlementaire des autorités sanitaires.

L’eau thermale est refroidie sans mélange et parvient donc au point d’utilisation chargée au maximum en oligo-éléments.

Les applications de boue pratiquées aux Grands Thermes ont pour support un matériau argileux naturel, mélangé à l’eau thermale de Bagnères de Bigorre. Pour un plus grand confort, la boue utilisée est à usage unique.

Les Grands Thermes ont obtenu la Certification Aquacert, devenant ainsi le 1er établissement certifié sur la région Midi Pyrénées. Ce réferentiel spécifiquement prévu pour les établissements thermaux garantit le respect d’un ensemble de bonnes pratiques thermales en matière de Qualité et de sécurité sanitaire.

Cette démarche implique la mise en place de process rigoureux sur l’ensemble des postes, garantie de sérieux et d’amélioration continue des prestations thermales délivrées aux curistes.

 

Les Grands Thermes, 1er établissement certifié en Midi Pyrénées

C'est là la reconnaissance de notre engagement à :

 

- répondre aux obligations et aux exigences réglementaires

- évaluer et maitriser les risques sanitaires par la mise en place de bonnes pratiques de management, de conception et d'exploitation des installations thermales

- vérifier la bonne application des process validés

- garantir aux curistes des Grands Thermes des soins de qualité, dans un établissement doté d'équipements performants

 

 

Copyright 2010, Les Grands Thermes
Place de Thermes - 65200 Bagnères-de-Bigorre
Tél. : 05 62 95 00 23

BAGNERES-DE-BIGORRE / HAUTES-PYRENEES